Coupable
 

Videos

Photos

Presse

Rompre le silence...

 

Informations

 

40 représentations

Mise en Scène :
René Ripert

Artistes :
Michel Derville Frédéric Haddou

"Coupable", ce titre coup de poing écrit par un jeune auteur, René Ripert, nous renvoie à un sujet qui a été longtemps jugé tabou. Il s'agit de la situation qui touche les victimes, les familles et les agresseurs d'abus sexuels.
L'originalité de cette pièce, à caractère social, est qu'elle s'adresse à tout le système parental, éducatif et juridique, tout en restant totalement ludique.
Michèle Lévy-Taieb

Extraits videos

Extraits 1
Extraits 2
Extraits 3

Photographies


photo

photo

photo

photo
text 1

Presse "Un sujet éminemment délicat traité avec la vérité qu'il faut...Michel Derville est impressionnant...il est ici inquiétant, dérangeant, désabusé jusqu'au désespoir. C'est très fort. En programmant de telles pièces, le théâtre Essaïon obéit exactement à sa mission."
Figaroscope.

"L'auteur René Ripert a réussi à mettre en scène un sujet difficile et fort à propos avec beaucoup de simplicité, un décor épuré dans lequel évoluent deux acteurs parfaits et bourrés de talent qui endossent chacun à tour de rôle la situation de l'agresseur et de l'agressé, ce qui forcément doit troubler une partie des spectateurs."
Sortiz.com

"Les deux face-à-face sont surprenants et lourds de sens, servis par des acteurs formidables. René Ripert a réussi à traiter ce sujet délicat sans hypocrisie et sans sensationnalisme."
Le Journal du Dimanche

"La présence vivante des comédiens donne une densité humaine très dérangeante au débat qui interdit tout manichéisme.On pénètre ainsi, par le frémissement des corps, les silences, les regards, les mots à peine prononcés, dans la conscience de personnages que l'on condamnerait sinon sans hésitation. Frédéric Haddou, dans la première pièce, et Michel Derville, dans la seconde, sont absolument extraordinaires. Comme par hasard, ils interprètent le violeur et l'assassin. Comme quoi, au théâtre, jouer les monstres, c'est toujours plus payant!"
Figaro-Magazine

"Michel Derville et Frédéric Haddou sont extraordinaires dans leurs rôles respectifs, fort difficile à tenir, tout en nuances et en intensité."
Actualité Juive