Mathis le peintre
 

Photos

La grandiose évocation par Hindemith de Matthias Grünewald (1475-1528), l’auteur du prodigieux Retable d’Issenheim, mise en scène par Olivier Py et dirigée par Christoph Eschenbach. Matthias Goerne chante le rôle-titre.

 

Informations

 

avec :
Scott Mac Allister
Matthias Goerne
Thorsten Grümbel
Wolfgang Ablinger-Sperrhacke
Gregory Reinhart
Michael Weinius
Antoine Garcin
Eric Huchet
Melanie Diener
Martina Welschenbach
Nadine Weissmann

Direction musicale :
Christoph Eschenbach

Mise en scène :
Olivier Py

Décors et costumes :
Pierre-André Weitz

Lumières :
Bertrand Killy

Dramaturgie :
Joseph Hanimann

Chef du coeur :
Patrick Marie Aubert

" Bien que fort modeste –n'étant pas chanteur lyrique – ma participation à ce spectacle restera un pur moment d'émerveillement. Mon intervention principale, "le comte Helfenstein", est qualifiée dans la distribution de : rôle muet !!! et a consisté à me faire pendre à 7 mètres au-dessus du plateau. Position stratégique pour admirer chanteurs et scénographie !"

Matthias Grünewald (1475-1528) est l’un des peintres les plus importants de la Renaissance, contemporain de Dürer, et l’auteur du prodigieux Retable d’Issenheim, oeuvre hallucinée et d’une puissance aujourd’hui encore intimidante. En même temps que la Réforme, il vécut la Guerre des paysans allemands, violent soulèvement contre le clergé et les princes, nommé en France révolte des Rustauds. A l’arrivée au pouvoir du nazisme, Paul Hindemith se pencha sur le destin d’un artiste mêlé aux conflits de son temps, prenant la défense des malheureux, recherchant la justice et créant malgré tout. Sans doute, il y reconnut quelque chose du sien, lui que les Nazis qualifièrent de « bolchevik musical ». En 1938, année de la création de Mathis le peintre, sans doute le sommet de son oeuvre, Hindemith s’exila en Suisse puis partit pour les Etats-Unis. Christoph Eschenbach et Olivier Py s’emparent de cette oeuvre rare et fascinante, et Matthias Goerne chante le rôle-titre.

Contenus extraits du site de l'Opéra Bastille de Paris. Lien direct vers le spectacle sur le site de l'Opéra bastille
Crédits : La tentation de Saint Antoine (détail), Retable d'Issenheim , Mathias Grünewald, 1512-1516 © musée d'Unterlinden, Colmar

Photographies


photo

photo

photo

photoPhoto: Charles Duprat